Andropause : des hommes levent le motocross dans votre tabou

Andropause : des hommes levent le motocross dans votre tabou

Bien des hommes connaissent, avec l’age, des signes proches de ceux en menopause. Mais ils restent desempares et silencieux, faute de consideration Afin de ce phenomene physiologique et social impense. Cinq d’entre eux se paraissent confies au « Monde ».

Temps de Lecture 8 min.

  • Partage
  • Partage desactive Partage desactive
  • Partage desactive Envoyer via e-mail
  • Partage desactive Partage desactive
  • Partage desactive Partage desactive

Article reserve a toutes les abonnes

Notre petit homme, abdominaux sculptes et pectoraux saillants, sourit vers l’horizon, la vingtaine fiere. Mathias – les hommes interroges ont souhaite conserver l’anonymat – observe le cliche en noir et blanc dans son salon montreuillois, en designant le leger renflement qui tend desormais le tee-shirt et les sillons sur le visage.

« C’est plus votre que c’etait », prefere plaisanter l’ancien acrobate, 46 annees aujourd’hui, informaticien et pere de trois garcons.

Ces « affres du temps » et leurs « desagrements » ne l’auraient pas tellement trouble si sa compagne ne lui avait confie, voila un an, sa crainte de ne plus le sentir desirant, cachant peut-etre une attirance pour d’autres, plus jeunes ? Mathias n’aime pourtant qu’elle. Mais ne souhaite plus tout court…

Notre bascule pantalon plus abrupte pour Laurent : 1 matin, son corps a lache : « burn-out de tout », dit le quinquagenaire, formateur au Gard. Peut-etre surtout des injonctions a la performance pesant sur ses epaules d’homme. « Etre un delicieux salarie, un delicieux amant, un bon pere, un bon fils, avoir un delicieux niveau social.Continue reading